Édito de dimanche 14 février 2021

Chers amis,

En cette année dédiée par le pape François à Saint Joseph, j’aimerais vous stimuler à la dévotion à ce grand Saint et vous donner au moins trois bonnes raisons de le prier avec ardeur. Ce sont les mots même de Saint Alphonse de Liguori qui nous rediront pourquoi nous devons avoir confiance en Saint Joseph :
« I. Pour comprendre combien l’intercession de Saint Joseph est puissante auprès de Jésus-Christ, il suffit de savoir ce que dit l’Évangile : « et il leur était soumis ». Donc le fils de Dieu pendant un si long espace de temps ne s’occupa qu’à obéir attentivement à Joseph et à Marie ! Il suffisait que Joseph d’un mot, ou d’un signe témoignât qu’il désirait quelque chose, et aussitôt Jésus obéissait. Cette humilité que montrait Jésus à obéir, fait connaître que la dignité de Saint Joseph est supérieure à celle de tous les saints excepté celle de sa divine Mère.
II. Écoutons ce que dit Sainte Thérèse de la confiance que nous devons tous avoir en la protection de Saint Joseph :
« Pour les autres saints il paraît que Dieu ne leur accorde que de nous secourir dans une seule nécessité; mais pour Saint Joseph nous éprouvons par expérience qu’il peut secourir en toute occasion. Or que veut par-là nous donner à entendre le Seigneur, si ce n’est que comme sur la terre il voulut lui être soumis, de même dans le ciel il fait tout ce que le saint lui demande. C’est ce qu’ont vu par expérience d’autres personnes à qui je conseillais de l’invoquer. Je n’ai jamais vu aucune personne lui rendre des hommages particuliers sans la voir avancer toujours de plus en plus dans la vertu. Je demande pour l’amour de Dieu que ceux qui ne le croiraient pas, veuillent bien en faire l’épreuve, pour moi je ne sais comment on peut penser à la reine des anges, et à toutes les peines qu’elle se donnait durant l’enfance de Jésus, sans rendre grâce à Saint Joseph pour tous les services qu’il rendit dans le même temps à la mère et au fils ».
III. Nous devons particulièrement avoir de la dévotion à Saint Joseph afin qu’il nous obtienne une bonne mort. En retour de ce qu’il sauva l’enfant Jésus des embûches d’Hérode, il a le privilège de délivrer les moribonds des embûches du démon. En outre pour avoir pendant tant d’années assisté Jésus et Marie, et les avoir pourvus par son travail, soit de logement, soit de nourriture; il a le privilège d’obtenir à ceux qui l’honorent une assistance particulière de Jésus et Marie au moment de leur mort».
Par ailleurs j’aimerais aussi insister sur une chose admirable et imitable que nous trouvons chez Saint Joseph, c’est sa foi et sa confiance en la Parole de Dieu.
Dans les récits évangéliques, comme vous le savez, on parle peu de Saint Joseph. Pas une mention chez Marc ni chez Jean ; quelques-unes chez Luc et quelques petits versets chez Matthieu.
La place de Joseph dans l’histoire du salut, est pourtant indispensable, et son rôle, sa sainteté s’expriment selon moi dans ce verset: « Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit » (Mt. 1, 24).
Ce qui saute aux yeux, quand on relit les deux premiers chapitres de l’Évangile selon Saint Matthieu, c’est l’entière docilité de Joseph à la parole de Dieu donnée par l’ange. Lui-même ne dit rien, mais à chaque fois, l’évangéliste nous dit qu’il fait ce qui lui a été prescrit. Joseph ne parle pas : il écoute, il se lève, il accomplit. Il est l’homme de la confiance en la Parole de Dieu. Une confiance qui ne s’exprime pas en mots, mais en actes : à chaque fois que lui fut donnée une Parole, Joseph fit ce que cette Parole lui avait prescrit.
Voilà un modèle pour nous !
Saint Joseph avance confiant dans la parole de Dieu, il passe au travers du doute, de la persécution, de la mort !
Puissions-nous être toujours confiants en la parole de Dieu car elle est plus assurée que la terre sur laquelle nous marchons. Elle nous guide dans la vie de famille, dans le travail, dans les soucis de notre vie, elle est la lumière de nos pas au travers des ténèbres ici-bas.
Soyons bien certains, que comme Saint Joseph n’a jamais été déçu, notre confiance ne sera jamais trahie si nous la confions à Dieu. Construisons nos vies sur le roc, sur le Christ, le Verbe de Dieu ; il est notre Vie et notre véritable amour, il nous guide vers la patrie céleste !
Abbé Vincent Schlatter de Pomphily

Accès paroisses

Bandeau-NDV-300
Bandeau-SLV-300
bandeau-NDM-SM-300