Édito du 13 juin 2021 – La prière

 

Chers frères et sœurs en Christ,
Vivant ma pastorale auprès des jeunes, j’ai été beaucoup interrogé sur la question de la prière : « j’aimerai bien prier, mais je ne sais pas comment faire ? », « Comment entrer en relation avec Dieu ? », « Peut-on lui parler et espérer qu’il nous entende ?».
De ces questions fondamentales, je fais cet Edito sans aucune prétention d’enfermer ou de clôturer le sujet.
La prière n’est pas une activité du hasard. Elle relève tout d’abord d’une attitude intérieure. Elle dit l’attachement de la relation entre l’homme et Dieu et elle est l’expression de l’amour de Dieu en chaque homme. La prière est essentielle à la vie des chrétiens car la vie sans prière prend le risque de devenir aride. Mais prier, ce n’est pas simple. L’ennui, le découragement, la répétition ou l’habitude peuvent rendre la prière difficile.
Tout commence par le silence que nous laissons nous parler. Dieu demeure au plus intime de chaque personne. Dieu est silence, et ce silence divin nous habite. Dans ce silence, nous prenons conscience que nous dépendons d’un être suprême qui est le principe de la vie sans qui notre existence n’a pas de sens.
La prière est donc l’élévation de l’âme. Il s’agit d’une disposition intérieure qui consiste à se détacher de ce qui nous entoure pour entrer en relation avec Dieu. Dans les Evangiles, on voit que Jésus pour prier se retirait dans un endroit désert. Il se dépouillait ainsi de tout pour n’être qu’à Dieu, son Père.
Pour que cette attitude intérieure soit possible, il faut une certaine attitude extérieure. On ne peut pas prier dans le bruit. Le temps de la prière est un moment de rencontre important avec Dieu et le lieu et l’environnement peuvent la favoriser. Cela ne veut pas dire qu’il faille absolument aller dans les églises pour prier. On peut créer un climat de prière là où on se trouve.
Ainsi, on peut prier dans sa chambre, dans sa voiture, dans son bureau… Pour ce faire, on peut se mettre devant une croix, une icône, ou même dans le calme de la nature, devant un beau paysage… Cela peut nous aider à rester concentrés et à éviter la divagation ou la dispersion.
En ce qui concerne la position, on adopte celle qui convient le plus afin de demeurer en présence de Dieu… on peut garder près de nous de quoi faire une bonne lecture pour élever et nourrir la prière : un texte de saint, la Bible, un évangile. On peut lire un passage et le méditer quelques instants.
En nous adressant à Dieu, nous croyons qu’il est bon et qu’il nous aime. Notre vie dépend de lui. Ainsi, nous parlons avec lui comme un enfant s’adresse à son père en toute confiance. Nous nous ouvrons, ainsi, à l’accueil de sa bonté et de son amour.

Nous pouvons, par exemple, organiser notre prière en quatre temps :
1 – Se mettre humblement en présence de Dieu – nous confier humblement à l’amour de Dieu.
2 – Demander pardon – reconnaître nos faiblesses et demander pardon pour nos péchés, nos tors, nos erreurs, nos manques d’amour.
3 – Présenter ses besoins – nous rendre compte que nos forces, notre intelligence ne suffisent pas.
Nous avons besoin d’amour, de soutien, d’aide.
4 – Prendre le temps d’écouter Dieu – nous restons dans le silence comme dans une attente amoureuse. Pour éviter les distractions, on peut nourrir ce temps par une lecture méditative.

Cependant nous pouvons aussi réciter des prières que nous connaissons ou simplement laisser notre cœur parler avec Dieu, lui dire intimement nos joies, nos peines, nos inquiétudes, nos désirs. Ainsi la prière devient dialogue. On en sort différent, pas forcément exaucé immédiatement mais fortifié intérieurement.
La prière est ce temps de rencontre avec Dieu Amour. « La prière, disait Sainte Thérèse de Lisieux, est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le Ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ; enfin c’est quelque chose de grand, de surnaturel, qui me dilate l’âme et m’unit à Jésus ».

Père Carlos PONTES

Dans le respect des mesures sanitaires, les horaires des messes à Notre-Dame de Vincennes sont actuellement :

Messes dominicales ( horaires habituels, hors période estivale)
Samedi : messe anticipée à 18h
Dimanche : 9h30 – 11h -  18h

Messes en semaine :
Lundi : 19h
Mardi : 9h et 19h
Mercredi : 9h
Jeudi : 19h
Vendredi : 11h30 et 19h
Samedi : 9h