Inauguration des Vitraux dans la chapelle du Sacré-Cœur de Vincennes

(Notre-Dame de Vincennes – 13 avril 2019)

Mesdames et messieurs,

Madame le Maire,

Chers paroissiens,

Chers amis qui avez participé activement à la réalisation de ces magnifiques vitraux que nous pouvons admirer dans l’église Notre-Dame de Vincennes,

Je suis un curé heureux !

Peu de temps après mon arrivée en septembre 2014, Monsieur Dominique HERAUD, véritable chef de projet de ces vitraux que nous pouvons admirer en ce jour – sachant que d’autres sont en cours de réalisation et prendront place dans la chapelle Sainte Thérèse – est venu me voir accompagné de Madame Marie-Michèle PONCET, artiste qui a conçu les « cartons » des vitraux. Nous la saluons et lui souhaitons un prompt rétablissement puisqu’elle ne peut pas être des nôtres aujourd’hui.

M. HERAUD avait présenté quelques mois avant mon arrivée ce projet à l’Équipe d’animation paroissiale alors présidée par le Père Philippe GUEUDET, mon prédécesseur en cette paroisse.

Quand j’ai découvert le projet, j’ai été tout de suite heureux que quelqu’un ait pu avoir une idée aussi bonne : créer des vitraux pour ces chapelles ajoutées à l’église sur le côté Sud donc exposé à la lumière. Il faut dire que ces chapelles ont un goût d’inachevé.

Ce que nous découvrons aujourd’hui va heureusement commencer la transformation qui s’achèvera l’an prochain avec la restauration des chapelles et la pose d’un baptistère dont l’église est aujourd’hui dépourvue.

Comme vous l’avez sans doute déjà remarqué en posant votre regard sur la grande verrière, le motif du baptême du Christ et celui de l’eau dans quatre scènes extraites de l’Évangile selon Saint Jean (de gauche à droite) : les noces de Cana, Jésus et la Samaritaine, le lavement des pieds et la pêche miraculeuse prennent toute leur place en ces lieux où l’on va avoir maintenant envie de rester et de venir pour la célébration des baptêmes.

Chers amis, cette première tranche de pose des vitraux est pour moi l’occasion de remercier aussi notre ville de Vincennes, ses élus et notre maire qui prennent soin du plus vieux bâtiment de la ville : l’église (1830). Je mets bien sûr le château à part et la construction de la mairie date de la fin du XIXème siècle.

Merci à l’entreprise qui a assuré la pose des vitraux et aux services techniques de la ville de Vincennes.

La Semaine Sainte commence dès ce soir avec la première messe des Rameaux : ces vitraux vont être admirés par beaucoup de personnes qui vont entrer dans l’église. Certains très fervents seront heureux de trouver comme au Moyen Age dans ces vitraux une lecture en images de l’Évangile. D’autres seront touchés simplement par la beauté des couleurs et les jeux de lumière.

Tous retrouvons-nous dans cette recherche de la beauté dont Dostoïevski a dit qu’elle sauvera le monde !

Merci de votre attention.

Père Stéphane AULARD