Noël est à nos portes…

Père Stéphane Aulard Curé de ND de Vincennes

Avec les premiers flocons de neige comment ne pas penser à Noël…

La liturgie de l’Eglise peut aussi nous y aider puisque ce dimanche nous entrons dans le temps de l’Avent qui est l’ouverture d’une nouvelle année de prière et la voie qui
nous conduit à Noël.
Des parents se sont réunis jeudi soir pour échanger sur ce temps de l’Avent. Comment en famille aider nos enfants et finalement aussi les adultes à faire de ce court temps de
préparation à Noël un temps qui permette à la famille de se retrouver pour échanger, prier, préparer les esprits et les cœurs à Noël et ainsi résister à la frénésie consumériste
toujours plus prégnante d’année en année.

J’ai beaucoup aimé notre échange simple autour de nos réalisations : couronne de l’Avent, installation de la crèche, chemin de l’Avent, décoration du sapin,
calendrier de l’Avent…
Les idées ne manquent pas pour aider grands et petits à s’arrêter un peu chaque jour pour un petit moment de partage, un temps de prière en
famille autour d’une bougie de l’Avent, un moment privilégié où l’on rappelle l’histoire de Noël :
la venue au monde de notre Dieu humble parmi les hommes
pour les faire naître et renaître à l’espérance d’un monde meilleur acceptant l’amour comme un don de soi. Celui-ci s’est manifesté en Jésus le Fils de Dieu né de Marie.

Nous avons eu aussi un échange à propos de la prière par excellence des chrétiens :

la prière du Notre Père.

Une jolie bannière reprenant l’image magnifique du Christ enseignant à ses disciples sur la montagne la prière du Notre Père est exposée dans chacune de nos églises à
Vincennes et Saint Mandé. Cette bannière a pour but de nous aider à redécouvrir le texte de la prière du Seigneur en particulier la sixième demande reformulée ainsi :
« Et ne nous laisse pas entrer en tentation »
Certains d’entre nous vont peut-être regretter l’ancienne formulation moins pour son libellé que pour sa formulation bien installée dans les mémoires. Pourtant, elle tendait à
faire de Dieu notre Père le tentateur alors qu’évidemment il veut nous en libérer en demeurant avec Lui comme Jésus le Fils par excellence qui fait de nous un peuple de
fils et filles de Dieu.
Des signets vous sont proposés à chacune des messes de ce 1er Dimanche de l’Avent :
faisons-en un bon usage. Un conseil : au lieu de « réciter » la prière du Notre Père, placez-vous devant votre crèche ou allumez chez vous la première bougie de l’Avent et
lisez très calmement cette prière comme si vous la découvriez pour la première fois.

Vous allez voir combien cela peut nous aider à vivre la recommandation de l’Evangile de ce dimanche :

« Restez éveillés… Veillez donc… Je le dis à tous : veillez »

 

Père Stéphane AULARD