Comment se présenter au moment de recevoir l’Eucharistie ?

Emmanuel Boyon Curé de St Louis de Vincennes et ND de St Mandé. Communauté du Chemin Neuf

« Quand tu t’approches, ne t’avance pas les paumes des mains étendues, ni les doigts disjoints ; mais fait de ta main gauche un trône pour ta main droite, puisque celle-ci doit recevoir le Roi, et dans le creux de ta main, reçois le corps du Christ, en disant « Amen ».Avec soin alors, sanctifie tes yeux par le contact du saint corps, puis prends-le et veille à n’en rien perdre. Car ce que tu perdrais, c’est comme si tu perdais un de tespropres membres. Dis-moi, si l’on t’avait donné des paillettes d’or, ne les retiendrais tu pas avec le plus grand soin ? Alors ne veillerais-tu pas sur cet objet qui est plusprécieux que l’or et que les pierres précieuses ?
Puis après avoir communié au Corps du Christ, approche-toi aussi de la coupe de son Sang. Incline-toi en une attitude d’adoration et de respect et dit : « Amen ».Sanctifie-toi aussi par la participation au Sang du Christ.Puis en attendant la prière, rends grâce à Dieu d’un si grand mystère. »

(Saint Cyrille de Jérusalem 315-368)

Chaque fois que nous participons à la messe,

le Seigneur se donne à nous par sa Parole et son corps et son sang.

Ainsi, nous prenons part à la table de la Parole et la table eucharistique. L’accueil de la Parole se fait de notre place alors que nous effectuons un déplacement pour recevoir le corps et le sang du Christ.

Il vient à nous dans le pain et le vin et nous demande de le choisir en venant communier à son corps et à son sang.

Nous sommes invités à l’accueillir dans nos mains,

comme saint Cyrille de Jérusalem, ou directement dans la bouche.

Quelque soit le geste choisi, prenons-nous conscience que nous vivons le sacrement défini comme étant source et sommet de toute la vie chrétienne ? En effet, l’eucharistie contient

« l’ensemble des biens spirituels de l’Église, à savoir le Christ lui-même, notre Pâque, le pain vivant, qui par sa chair, vivifiée par l’Esprit Saint et vivifiante, procure la vie aux hommes ».

C’est pourquoi l’Église a le regard constamment fixé sur son Seigneur, présent dans le Sacrement de l’autel, dans lequel elle découvre la pleine manifestation de son immense amour. Aujourd’hui , à Notre Dame de Vincennes et à Notre Dame de Saint-Mandé,

64 enfants communieront pour la première fois à ce Mystère.

Portons les dans nos prières afin qu’ils vivent, dans ce sacrement, une rencontre personnelle avec le Christ notre Sauveur.

p. Emmanuel