Baptisés, marchons avec le christ !

Un pèlerinage est proposé aux baptisés de nos trois paroisses constituant le secteur pastoral Saint-Mandé-Vincennes ce dimanche 8 avril 2018.

Souvenez-vous : l’équipe pastorale de secteur avait demandé durant les années du synode de ne pas organiser pareille démarche pour permettre à tous de vivre la préparation, le temps du synode et ses conclusions en union avec tout notre diocèse embarqué dans cette belle aventure synodale :

« Avec Lui, prendre soin les uns des autres et partager à tous la joie de l’Evangile »

Le thème de notre synode est toujours d’actualité : la preuve en marchant, en roulant, en partageant, en célébrant ensemble l’eucharistie ce dimanche, nous prenons soin les uns des autres pour mieux témoigner de notre foi auprès de ceux que nous côtoyons au quotidien !

Notre pèlerinage se déroule le deuxième dimanche de Pâques qui est appelé -depuis que Jean-Paul II l’a institué- le « Dimanche de la divine miséricorde ». Accueillons donc le Seigneur qui est plein d’amour miséricordieux, de sollicitude pour chacun d’entre nous : nous pourrons y penser et rendre grâce personnellement et en groupe de partage en chemin entre Vincennes et Saint-Maur.

Ce dimanche est aussi la clôture et l’ouverture de la semaine qui suit Pâques appelée l’octave de Pâques.

Nous lisons en ce jour le passage de Saint Jean (Jean 20,19-31) où huit jours après Pâques le Christ ressuscité vient au milieu de ses disciples et leur adresse non des reproches pour leur abandon au moment crucial de la Passion, mais ce simple souhait que nous entendons à chaque messe :

« La paix soit avec vous ! »

Au cœur de notre démarche de pèlerinage, comme dans tous les pèlerinages, nous serons invités à l’église Saint Charles de Joinville (près du RER A « Joinville ») à poser quelques gestes rappelant notre baptême : revêtir le vêtement blanc (une écharpe blanche), nous signer avec l’eau baptismale, prier en commun devant le cierge pascal symbole du Christ ressuscité qui nous conduit. Non seulement ces gestes nous unissent aux adultes qui ont reçu dans la nuit pascale le baptême, mais ils nous rappellent notre condition de baptisés membres du grand corps du Christ qui se déploie dans le temps et l’espace au fil des siècles.

Ce pèlerinage est donc l’occasion de rendre grâce au Seigneur pour tout ce que nous avons vécu et vivons comme baptisés. C’est aussi le moment de déposer un fardeau, de demander au Seigneur une grâce. N’hésitons pas à le faire et à entrer en communion les uns avec les autres.

Les prêtres et les laïcs qui ont préparé cette journée sont heureux de la vivre avec vous !

Bon dimanche dans la lumière du Christ ressuscité notre joie et notre espérance !

Père Stéphane AULARD