Gaudete et exsultate – Soyez dans la joie et l’allégresse

l’exhortation apostolique du Pape François sur «l’appel à la sainteté dans le monde actuel »

  • Après l’Evangelii gaudium – la joie de l’Evangile publiée en 2013,
  • et l’Amoris laetitia – la joie de l’amour en 2016,
  • la troisième exhortation apostolique du pape François
  • intitulée Gaudete et exsultate a été rendue publique le lundi 9 avril 2108 avec un ton très direct

« N’aie pas peur de la sainteté !».

Il ne s’agit pas d’un traité sur la sainteté. L’objectif du pape est « de faire résonner une fois de plus l’appel à la sainteté, en essayant de l’insérer dans le contexte actuel, avec ses risques, ses défis et ses opportunités » §2. Voici quelques idées fortes :

La sainteté, un combat

« Il ne s’agit pas seulement d’un combat contre le monde et la mentalité mondaine qui nous trompe, nous abrutit et fait de nous des médiocres dépourvus d’engagement et sans joie. Il ne se réduit pas non plus à une lutte contre sa propre fragilité et contre ses propres inclinations (chacun a la sienne : la paresse, la luxure, l’envie, la jalousie, entre autres). C’est aussi une lutte permanente contre le diable qui est le prince du mal ». §159

Deux ennemis subtils de la sainteté : le gnosticisme actuel et le pélagianisme actuel

Pour le pape, le gnosticisme actuel

est « l’une des pires idéologies puisqu’en même temps qu’il exalte indûment la connaissance ou une expérience déterminée, il considère que sa propre vision de la réalité représente la perfection…Ainsi, Elle devient parfois particulièrement trompeuse quand elle se déguise en spiritualité désincarnée » §40.

Quand au pélagianisme actuel,

beaucoup de chrétiens suivent ce chemin : « celui de la justification par leurs propres forces, celui de l’adoration de la volonté humaine et de ses propres capacités, ce qui se traduit par

une autosatisfaction égocentrique et élitiste dépourvue de l’amour vrai.

Cela se manifeste par de nombreuses attitudes apparemment différentes : l’obsession pour la loi, la fascination de pouvoir montrer des conquêtes sociales et politiques, l’ostentation dans le soin de la liturgie, de la doctrine et du prestige de l’Église, la vaine gloire liée à la gestion d’affaires pratiques, l’enthousiasme pour les dynamiques d’autonomie et de réalisation autoréférentielle. Certains chrétiens consacrent leurs énergies et leur temps à cela, au lieu de se laisser porter par l’Esprit sur le chemin de l’amour, de brûler du désir de communiquer la beauté et la joie de l’Evangile, et de chercher ceux qui sont perdus parmi ces immenses multitudes assoiffées du Christ ». § 57

La sainteté, « pour toi aussi » et dans ta vie ordinaire

« Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux…Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église.

Es-tu un travailleur ?

Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères.

Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ?

Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus.

As-tu de l’autorité ?

Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels. §14

« N’aie pas peur de la sainteté. Elle ne t’enlèvera pas les forces, ni la vie ni la joie. C’est tout le contraire » §32.

 Père Anthony Sâm

Lien vers l’exhortation apostolique « Gaudete et exsultate »

Gaudete et Exsultate – L’appel à la Sainteté du Pape François