Dieu Unique en trois Personnes.

Nous fêtons ce dimanche la Sainte Trinité,

Icône de la Trinité Ruta et Kaspars Poikans

Icône de la Trinité Ruta et Kaspars Poikans

 

 

et le hasard des calendriers fait que cette année,  nous célébrons en ce même jour, la fête des Mères. Puisqu’une telle coïncidence se présente, ne manquons pas l’occasion de tourner nos regards vers les auteurs de la vie. Nous avons reçu la vie humaine de nos parents et des liens d’amour nous unissent indéniablement à eux. Dans ce don de la vie, notre mère a joué un rôle merveilleux et nous pouvons lui rendre hommage en ce jour sa fête.

Mais n’oublions surtout pas que la vie est aussi un don d’amour de Dieu.

Et puisque l’Amour, qui est le nom même de Dieu ne se manifeste sans une pluralité de personnes, L’Eglise nous invite à célébrer la Fête de la Sainte Trinité qui nous plonge davantage au cœur du mystère de notre Foi.

Dieu, tout en restant « Unique » entre en relation avec nous en tant qu’IL est Père, Fils et Esprit.

Avouons qu’il n’est pas facile d’entrer dans la compréhension d’un tel mystère. Nous croyons et pourtant nous savons tous que c’est un mystère qui dépasse notre imagination. Nous pouvons passer une vie entière à tenter d’élucider ce mystère sans jamais y arriver. Pourtant chacune et chacun d’entre nous, le perçoit avec sa propre sensibilité, sa propre expérience. Une anecdote pour illustrer ce que cela représente !

Un curé va à la rencontre d’un groupe d’enfants de sa paroisse, à quelques jours de la célébration où ils recevront la première des communions. Interrogeant les enfants l’un après l’autre sur ce qu’ils avaient retenu de la préparation à ce sacrement, arrive le tour d’une fillette de CM1.

Le curé questionne : « peux-tu me parler de la Sainte Trinité ? ».

L’enfant essaie tant bien que mal une réponse. Le prêtre ne comprenant rien, interrompt l’explication en ces termes :

Le curé : « ma fille, je ne comprends rien de ta définition ».

La fillette de CM1 : « vous ne pouvez pas comprendre mon cher Père ; c’est un mystère ! »

 

Chers frères et sœurs, il faut être pauvre de cœur pour connaître la Sainte Trinité. Laissons la Trinité elle-même se dévoiler en nos cœurs. Pour cela il suffit d’ouvrir notre volonté pour accueillir l’Esprit qui ne demande que notre «  Oui » et qui fera le reste.

En célébrant aujourd’hui la Sainte Trinité, quelques jeunes lycéens de notre secteur, répondront « me voici » pour recevoir par l’imposition des mains de l’évêque, le don de l’Esprit-Saint à travers le sacrement de Confirmation.

Rendons grâce à Dieu Qui a bien voulu nous révéler Qui Il Est.

Bonnes Fêtes!

Père Serge Odjoussou