Les taches d’un curé et des chrétiens en général…

Installation du Père Arnaud-Bonnassies-Sept-2018

Installation du Père Arnaud-Bonnassies-Sept-2018

Ce dimanche nous recevons à Notre-Dame de Saint-Mandé un nouveau curé pour les paroisses de Saint Louis et de Saint-Mandé. Je dis bien : nous recevons !

Oui, nous recevons le Père Arnaud BONNASSIES comme curé.

 

 

 

 

Il est membre de la Communauté du Chemin Neuf à laquelle notre évêque a confié ces deux paroisses depuis trois ans. C’est bien notre évêque, l’évêque de Créteil, Mgr Michel SANTIER qui nous l’envoie avec l’accord bien sûr de sa communauté.

Qu’est-ce qu’un curé ?

En France, on dit souvent en parlant des prêtres : « les curés ». C’est un peu une erreur car les curés sont les responsables des paroisses et ils peuvent être entourés de vicaires qui avec lui ont la charge pastorale de la paroisse. Les prêtres sont des « pasteurs » car ils ont comme mission, entre autres, de « conduire » comme de bons bergers leur paroisse et le curé en a le « souci ». Il doit exercer cette responsabilité avec « soin ». C’est le sens du mot « curé » qui nous vient du latin curare (prendre soin, avoir le souci).

Nous recevons donc le Père Arnaud, sa communauté, comme un bien pour notre secteur pastoral qui comporte, comme vous le savez trois paroisses :

  • les deux « Notre-Dame » de Saint-Mandé et de Vincennes
  • et Saint Louis de Vincennes qui est une paroisse « à cheval » sur le territoire des deux communes de Vincennes et de Saint-Mandé.

Le curé doit prendre soin des « âmes »,

c’est-à-dire des personnes qui résident sur le territoire d’une commune. Il doit « diriger » avec zèle et amour la paroisse qu’il reçoit comme un cadeau. Il doit avant tout

annoncer la Parole de Dieu par la prédication, l’enseignement de la foi (dans la catéchèse notamment) et il doit

sanctifier le peuple chrétien en offrant les sacrements à commencer par l’eucharistie, mais aussi le baptême qui est la porte d’entrée dans la vie chrétienne, le mariage, la pénitence-réconciliation, l’onction des malades

Il doit veiller à ce que les chrétiens soient confirmés dans leur foi (la confirmation est ensuite célébrée par l’évêque ou un de ses délégués) et

veiller à l’épanouissement des diverses vocations chrétiennes dont le sacrement de l’ordre (lui aussi donné par l’évêque).

Le curé ne peut rien faire tout seul

parce que les journées n’ont que 24 heures, mais aussi parce qu’avec les autres prêtres et les nombreux baptisés et confirmés présents dans les paroisses

il a le désir que tous puissent annoncer la Bonne nouvelle de Jésus Christ,

que tous puissent grandir dans la foi, la prière et les sacrements et offrir un témoignage chrétien authentique passant par le service des autres.

Nous sommes donc avec le Père Arnaud

des prophètes porte-parole de la Parole du Seigneur,

des prêtres (faisant monter la prière pour le monde et pour l’Eglise) et

des rois-serviteurs de la bonté du Seigneur dans notre vie familiale, sociale, professionnelle…

Bienvenue donc, cher Père Arnaud au milieu de nous !

Bienvenue à chacun, chacune d’entre nous en ce début d’année scolaire où chacun peut se dire et le dire au Seigneur :

 « Que puis-je faire pour que ton Royaume de grâce grandisse ? »

Père Stéphane AULARD