Mettre fin à la guerre, construire la paix

 

Père Anthony SÂM              Paroisse Notre Dame de Vincennes

Ce week-end nous faisons mémoire de l’Armistice 1918.

Nous rendons hommage aux soldats morts pour l’amour de la patrie. Sans parler des diverses tensions au niveau international et du défi de la paix dans le monde d’aujourd’hui.

Le discours de Paul VI prononcé à l’ONU en 1965 reste d’actualité.

C’est comme  « expert en humanité »,  que le pape a dénoncé la guerre et a promu la paix entre les peuples. Voici quelques extraits :

« Il suffit de rappeler que le sang de millions d’hommes, que des souffrances inouïes et innombrables, que d’inutiles massacres et d’épouvantables ruines sanctionnent le pacte qui vous unit, en un serment qui doit changer l’histoire future du monde:

jamais plus la guerre, jamais plus la guerre!

C’est la paix, la paix, qui doit guider le destin des peuples et de toute l’humanité!

La paix, vous le savez, ne se construit pas seulement au moyen de la politique et de l’équilibre des forces et des intérêts.

Elle se construit avec l’esprit, les idées, les œuvres de la paix. Vous travaillez à cette grande œuvre.

Mais vous n’êtes encore qu’au début de vos peines. Le monde arrivera-t-il jamais à changer la mentalité particulariste et belliqueuse qui a tissé jusqu’ici une si grande partie de son histoire?

Il est difficile de le prévoir; mais il est facile d’affirmer qu’il faut se mettre résolument en route vers la nouvelle histoire, l’histoire pacifique, celle qui sera vraiment et pleinement humaine, celle-là même que Dieu a promise aux hommes de bonne volonté. »

Paul VI a aussi donné quelques conseils courageux en vue de construire une paix durable :

« Les voies en sont tracées devant vous: la première est celle du désarmement. Si vous voulez être frères, laissez tomber les armes de vos mains. On ne peut pas aimer avec des armes offensives dans les mains.»

En se référant à John Kennedy, le pape du dialogue invite tout le monde à méditer cette parole de sagesse :

L’humanité devra mettre fin à la guerre, ou c’est la guerre qui mettra fin à l’humanité ?

Mettre fin à la guerre, construire la paix : voilà le message cuisant du pape du « jamais plus la guerre ». Pourtant, ce beau message reste toujours un défi !

Peut-être ce proverbe peut-il nous aider à prolonger la méditation :

La tromperie est dans le cœur de ceux qui méditent le mal, mais la joie est pour ceux qui conseillent la paix  (Proverbes 12,20). 

Père Anthony Sâm