Un an après …(ou presque) le synode

Père Stéphane Aulard Curé de ND de Vincennes

Oui, c’était il y a presque un an : plus de 8000 personnes rassemblées dans un grand stade de Créteil pour fêter les 50 ans de notre diocèse de Créteil (car jusqu’à Vincennes et Saint-Mandé, c’est le diocèse de Créteil… Pour être du diocèse de Paris, il faut habiter de l’autre côté du Périphérique !).

Cet anniversaire correspondait aussi à la clôture de notre synode diocésain initié deux ans auparavant par notre évêque Mgr Michel SANTIER.

Pourquoi faire un synode ?

A quoi cela sert-il ? J’entends encore cela aujourd’hui et pire : «De toute façon qu’est-ce que cela va changer ?»

C’est dommage que des catholiques se mettent au diapason du pessimisme ambiant sur l’air de : « On a tout essayé… Vous voyez bien que ça ne marchera pas… »

Pour faire mémoire intelligemment de ce beau synode qui a permis des rencontres et des partages, des assemblées diocésaines auxquelles ont participé vos délégués que vous aviez élus, notre évêque sort une lettre pastorale que nous sommes invités à emporter avec nous et à lire tranquillement dans notre fauteuil!

Il intitule cette lettre :

« Goûtons la Parole»:

 «Que la Parole habite en vous pour en donner le goût aux enfants et aux jeunes. »

La Parole, c’est celle du Seigneur que nous venons entendre le dimanche à la messe. Mgr Santier nous invite à ne pas en rester là. Il nous invite à nous laisser « ensemencer » par la Parole même de Jésus. Cela suppose que nous ayons ce désir de nous laisser faire par le Seigneur. Il faut sans doute que nous demandions cela au Seigneur dans notre prière : « Parle, Seigneur ton serviteur (ta servante) écoute ! »

Puis, notre évêque nous dit : dans les décisions synodales qui ont été votées en assemblée, deux grandes causes apparaissent :

  • celle de la propagation de la Parole notamment par une initiative originale
  • qui consiste à faire rentrer l’Evangile à la maison.
    • Donc, pas seulement à l’écouter à l’église !

Je rêve qu’un petit groupe vienne me dire : on a décidé de se mettre ensemble pour lire, partager et prier la parole du Seigneur.

C’est ce qu’a décidé de faire une équipe qui a vécu le parcours Alpha l’année dernière.

C’est simple. Si vous vous lancez dans une pareille initiative en famille, entre amis, avec des voisins et que vous m’invitez (ou un autre prêtre),

je vous le promets : j’arrive !

La deuxième grande cause diocésaine, ce sont

 les enfants et les jeunes :

 

dans notre secteur pastoral, nous multiplions les initiatives envers eux, en catéchèse, avec les adolescents et des grands jeunes.

Cécile Bréon avec les prêtres, les responsables d’aumônerie, du MEJ et des groupes scouts ne ménagent pas leurs efforts. Mgr Labille, notre ancien évêque ? disait souvent : « Les jeunes ne sont pas l’avenir de l’Eglise ; ils sont la partie jeune de l’Eglise d’aujourd’hui ! » Si cette partie venait à manquer, il n’y aurait pas d’Eglise demain !

Alors, promis, vous emportez cette belle lettre pastorale à la maison : vous la lisez tranquillement, vous vous demandez :

« Et maintenant qu’est -ce que je fais ? ».

Vous priez et si vous avez un souhait, une idée, vous venez en parler à vos prêtres qui relaieront.

Père Stéphane AULARD,

Responsable du secteur Saint-Mandé-Vincennes

Lien vers la lettre pastorale de Mgr Santier:  «Goûtons la parole»

Accès paroisses

Bandeau-NDV-300
Bandeau-SLV-300
bandeau-NDM-SM-300

Agenda

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31